slide1_fond

CÉDER, TRANSMETTRE OU ACQUÉRIR

SUPPOSE DE SAVOIR ANTICIPER ET DE VOIR AU-DELÀ DES CHIFFRES.

Découvrez notre cabinet

Édito

RENTREE 2016 : 2017 :               Préparez activement l’avenir

Avec près de 23 000 cabinets, le Courtage est pléthorique.

Face à des Assureurs de plus en plus sélectifs, la réussite passe donc par l’expertise technique et la maîtrise informatique.

  • Premier impératif : le Courtier d’aujourd’hui ne peut plus se contenter d’être un bon commercial. Il doit également satisfaire aux obligations réglementaires et, répondre aux exigences du régulateur.
  • Deuxième impératif : avoir de bons systèmes d’informations lui donnant la capacité à gérer les informations et les datas de son activité, condition de sa survie.

L’avenir du courtage,  se joue aussi à Bruxelles :

la directive européenne sur la distribution d’assurances ( IDD ), a été publiée le 20 Janvier 2016. Elle contient de nouvelles obligations de divulgation concernant la rémunération et les situations de conflits d’intérêts ( le contour exacte de ces modifications devant en principe intervenir d’ici deux ans ).

Tout ceci se traduit par :

  • L’évolution du nombre de courtiers ( personnes physiques ) par régions, depuis quatre ans :
    • NORD – OUEST :  – 8,4 % ( Hauts de France ) et + 1,6 % ( Centre – Val de Loire )
    • SUD – OUEST :  – 0,2 % ( Nouvelle Aquitaine ) et – 1,00 %  ( Occitanie )
    • EST : – 2,6 % ( Grand Est ) et  – 2,15 % ( Bourgogne – Franche Comté )
    • SUD – EST :  – 4,5 % ( Auvergne – Rhône- Alpes )
  • La concentration du secteur d’activité pour les cabinets de petite et taille moyenne.

Face à cette évolution qui s’accélère et, qui ne peut que se complexifier, si vous êtes « Futur Vendeur »,

Sachez, que nous mesurons chaque semaine, au travers des demandes d’investissements, que les «  Nouveaux Courtiers »  sont prêts pour la relève.

Alors, ne tardez pas, consultez-nous.

Bernard Le Merdy,